photo« La clé d’entrée, c’est Internet. Nous allons partir des dix mots les plus cliqués pendant la semaine sur le réseau. Nous les traiterons par l’intermédiaire de témoignages, en privilégiant les anonymes, ou en images. Ce sera, le plus souvent possible, décalé », explique Christophe Dechavanne . L’idée du talk-show, dont il garde secrète l’origine du nom, lui est venue en constatant l’omniprésence du « politiquement correct. […] Je voudrais que cette émission soit le reflet de la société et qu…