photoPas de doute possible : il y avait plus de gens pour acclamer lundi 4 juillet le retour au pays du tennisman Novak Djokovic en numéro un mondial que sur le front de mer de la Condamine pour