photoNouvelle étape de leur visite officielle au Canada, le duc et la duchesse de Cambridge étaient de passage samedi au Québec. Une escale placée sous haute-surveillance dans ce centre du mouvement  » séparatiste « . Heureusement pour le couple princier, les anti-monarchistes n’étaient pas nombreux à avoir fait le déplacement. Deux-cents personnes étaient venues afficher leur contestation, armées de banderoles et scandant  » William dégage !  » ou  » A bas la monarchie « . Gràce au dispositif policier mis en place, aucun incident majeur n’a eu lieu. Seule la foule des partisans a pu rester à proximité de l’hôtel de ville où Will et Kate ont été reçus. Opération séduction Petit écart au protocole, le couple princier a pris un bain de foule. Souriants, ils ont serré la main des sympathisants agglutinés sur le trottoir. Quelques minutes plus tôt, le Prince William s’était fendu d’un discours tout en Français en plaisantant sur son accent. Dans l’après-midi, ils ont tous deux visité la  » Maison Dauphine « , un centre d’accueil pour jeunes sans domicile fixe. Hier, ils ont été accueillis à l’aéroport de Charlottetown. Pour la suite de leur voyage, ils devraient séjourner à l’Ile-du-Prince-Edouard jusqu’à ce soir.